Détails Prix 30 DT
  • Lieu
    Centre Culturel International de Hammamet - Amphithéâtre
  • Pays
    Maroc - Algérie - France
  • Date:
    Vendredi 10 Août 2018
  • Heure
    22:00
  • Site officiel
  • Catégorie
    Musique - Electro Rai
  • Prix Gradins
    30 DT
1338
0
0

N3rdistan

Bienvenue dans les contrées déroutantes du N3rdistan

Espace musical sans frontières, de la force des mots coulant dans des airs électro-choc, Il y a quelque chose d’hypnotique dans la musique de ce pays. Guidé par la voix mystique et le flow abrasif du charismatique Walid Ben Selim, N3rdistan élabore une fusion résolument audacieuse et inédite, sereinement avant-gardiste. Entre Trip Hop et Rock Electro, le collectif mêle comme une évidence la puissance du digital, la poésie arabe ancestrale, les diatribes engagées et les mélodies africaines. Déjouant les pièges de l’électro-ethnique, cette matière sonore combustible sert le moteur de cette équipe pour le plus surprenant périple musical du moment. N3rdistan offre aujourd'hui un spectacle décapant aux frontières de l’Oriental-beat et de l’Électro urbain, distillant des notes ethniques sur des textes personnels et de poètes célèbres de la Liberté (Mahmoud Darwich, Gibran Khalil, Nizar Qabbani...), triturant la mondialisation des samples et des sons, questionnant le sens de la vie ou l’exil numérique, N3rdistan est une incitation à la découverte de nouveaux horizons sonores.

 

Sofiane Saidi & Mazalda 

La mort du Raï ? Sans blague ?

Sofiane Saidi est un rescapé de la vague World Music des années 90. Il est trop heureux d’épouser les formes nouvelles, comme il l’a fait avec la funk, le chaâbi égyptien ou la musique de Bollywood tout en plongeant ses racines si profond dans la croûte terrestre oranaise, fécondée par les bédouins qui trafiquent du son de l’Ethiopie au Mali, par les réfugiés d’Al-Andalus dont les écoles de Nouba rayonnent toujours, la poésie des chioukh, le phaser des gasbas.


En Algérie, puis en Europe, Sofiane mène sa voix, sa science et le tarab qu’il a apprivoisé, dans les milieux hypes, entre jazz et trip hop, d’une nouvelle génération qui fusionne les bons sons (Boyan Z, Smadj, Tim Whelan, Natacha Atlas).
Son chant vient des profondeurs du chant oriental, où les dessins, les motifs, les arabesques miroitent à travers les mélodies, comme les feuilles de peupliers dans le vent et le soleil, l’air entre en vibration.

Sofiane Saidi, sorti vainqueur des labyrinthes de la World Music, des tempêtes estampillées printemps arabes, sorti intact des machines à produire des clichés, spécialement quand on parle du Maghreb, prince du Raï 2.0, réénonce cette vérité imbattable : la fête, la musique, la profondeur, la proximité, la fraternité, la beauté immense et la magie de l’âme algérienne.