Détails Prix 15 DT
  • Lieu
    Centre Culturel International de Hammamet - Amphithéâtre
  • Pays
    Tunisie
  • Date:
    Dimanche 12 Août 2018
  • Heure
    22:00
  • Site officiel
  • Catégorie
    Théâtre
  • Prix Gradins
    15 DT
1231
0
0
 
Essia Jaibi, Lilia Ben Romdhan, Majd Mastoura, Hamdi Majdoub et Oussema Gaidi.

Moi plusieurs-paroles en scène, un spectacle qui met en forme le texte, et donne de la hauteur et de la profondeur aux paroles. MOI PLUSIEURS c’est aussi un travail sur le corps, un jeu collectif et une scénographie qui met en valeur l'oscillation des textes entre la réalité et l'imaginaire. Les textes sont écrits en dialecte tunisien, chacun des performeurs présente ses textes, ses rêves, son regard, ses ambitions, son quotidien, ils retracent ce qui s'est passé depuis la révolution jusqu'à aujourd’hui, avec un langage simple et poétique qui parle à/de tout le monde.
"Moi plusieurs" un spectacle qui engage le spectateur d'après son intitulé... dès le début, le spectateur est concerné par ce qui se passera sur scène, devant lui, il est appelé à être 'moi' et à être plusieurs, à être soi-même et à être chacun des performeurs.
Cette composition dans l'intitulé entre le 'un' et 'plusieurs' sans ponctuation joue sur le questionnement si 'moi' est contre 'plusieurs' ou 'moi' est 'plusieurs'..., cette relation "d'être plusieurs, d'appartenir à plusieurs ou de s'opposer à plusieurs" introduit ce spectacle; une rencontre de cinq jeunes: Majd Mastoura, Lilia Ben Romdhane, Hamdi Majdoub, Essia Jaibi et Oussema Gaidi.
Majd Mastoura, Lilia Ben Romdhane et Hamdi Majdoub membres du collectif 'Street Poetry', formé en 2012 après la révolution, ils organisaient des rencontres de lecture de textes en dialecte tunisien, comme une action pour conquérir l'espace public et dire le dialecte sous une forme poétique. Dans ce spectacle, les trois redonnent vie à ces textes et les présentent sous une nouvelle forme, accompagnés cette fois par la musique de Oussema Gaidi, compositeur et Sound Designer, et l’atmosphère lumineuse et la scénographie épurée de Essia Jaibi, les paroles prennent du volume, du poids tout en gardant leur authenticité et leur simplicité originelles.