Festival International de Hammamet

Actualités

Moez Mrabet, directeur du festival d’Hammamet : L’out door, la fête de toute une population
  • Accueil
  • Actualités
  • Moez Mrabet, directeur du festival d’Hammamet : L’out door, la fête de toute une population
Moez Mrabet, directeur du festival d’Hammamet : L’out door, la fête de toute une population

A quelques heures du démarrage de la 53e édition du festival international d’Hammamet, c’est la grande ferveur au Fort d’Hammamet. L’ouverture de l’outdoor aura lieu ce soir  8 juillet 2017 à partir de 20h30 au centre ville de Hammamet avec Al Kharja  qui sillonnera les artères de la ville mais aussi un grand spectacle de Sahad and the Nataal Patchwork qui reflète une moisson de diverses influences musicales, une errance, une voie d’éveil, un trait d’union entre plusieurs cultures.

L’out door vise la démocratisation et la décentralisation de l’art et la culture. Le festival y contribue-t-il et comment ? 

 En effet, le festival entend permettre à chacun de pouvoir avoir accès à l’art et à la culture. Aussi le festival dans sa forme même défend la démocratisation et la décentralisation. Démocratisation parce que les spectacles et les concerts sont tous gratuits et accessibles à tous, petits et grands… Chacun peut donc découvrir plusieurs formes artistiques comme la danse, le théâtre, le cirque,  et voir en concert de grands artistes.Décentralisation avant tout parce que le festival joue dans les rues, les écoles, les villages… Les artistes vont à la rencontre des spectateurs, des passants, des habitants, loin du théâtre payant. En effet, les festivités se déroulent au Fort d’Hammamet.  C’est la fête de toute une population et d’un large public et une opportunité de découvrir de nouveaux talents. Nous avons voulu cette année séparer l’out door de l’indoor pour ne pas privé un large public d’assister à des spectacles de haute facture .

Que propose concrètement cette édition out door aux popoulations?

Le festival s’ouvre sur son environnement en impliquant davantage la société civile . Ainsi le  Fort d’Hammamet formera du 10 au 17 juillet  un point de rendez-vous incontournable.  Une bonne opportunité de s’amuser,  en s’instruisant pour ne laisser personne de côté, même les plus vieux, offrant alors une occasion aux habitants de la ville et à ses hôtes de passer une semaine  dans la joie et la bonne humeur à quelques pas de chez eux, le tout sans dépenser un seul centime. Au programme «  Sahad » le 8 juillet , « Aywa » le 9 juillet 2017, « Ghoula le 10 juillet, Hafedh Zallit le 11 juillet, Hayder Hamdi le 12 juillet, Fadile Jeff le 13 juillet et l’équipe du centre culturel montagne de  Sammama le 14 juillet .

Est- ce une manière de créer la fête et booster l’activité touristique ?

Nous visons à faire de ce festival Out door un vecteur de promotion du tourisme à Hammamet et de faire profiter la population locale de ses retombées économiques, un festival touristique festif, coloré et convivial où  le code couleur des festivaliers s’imprègne des couleurs locales . Cet événement culturel  et touristique figurera parmi les plus importants rassemblements annuels en Tunisie grâce à son originalité, son concept et ses objectifs et à sa capacité de rassemblement. Il s’inscrit dans la dynamisation de l’animation estivale en s’imposant comme une variante favorisant à n’en point douter l’enrichissement du produit touristique et la consolidation des flux vers cette belle cité de Hammamet

Par RadioMed Tunisie