Festival International de Hammamet

Actualités

La première mondiale du concert « Gaada »
La première mondiale du concert « Gaada »

La première mondiale du concert « Gaada » a été donné hier au théâtre de plein air de Hammamet dans le cadre de la 52 è édition du Festival international de Hammamet.

Production du Centre Culturel International de Hammamet, et composition et direction artistique de BAYREM KILANI (Bendirman), le concert « Gaada », a combiné modernité et tradition, couleurs et rythmes où se rencontrent les cultures fusion, jazz, rap, chansons à texte et chansons populaires tunisiennes. Grâce à la fraternité des arts et des artistes, « Gaada » fut un moment de rêve, un temps de liberté où la musique a retrouvé dans l'Humanité inquiète son humble et magnifique rôle : le Charme, le Charme ingénu qui ignore les considérations d'écoles, le Charme impérieux et doux qui soulève les rocs et terrasse les despotes. Loin d’éviter les dissonances dans ce concert, Bendirman et ses compagnons semblaient plutôt les chercher, sachant que du choc des approches contraires se dégage ce qui est, pour chacun de nous, la vérité populaire quotidienne. C’est cette sincérité égale qui unit des artistes comme Fahmi Riahi, Abderazek kliou, YASSER JERADI, HEDI AGREBI, Najet Ouiness, LINA BEN ALI, et RAOUDHA BEN ABDALLAH et fait la force du groupe. Gaada fut aussi un mélange de genre harmonieux, avec les textes poignants de Hamzaoui, la voix sensuelle de Fahmi Riahi et la belle voix orientale et bedouine de Raoudha Abdallah.

Grâce à des textes parfois satiriques, parfois révoltés de Bendirman appuyés par l'extrême sensibilité de la mélodie écrite et composée par le petit grand artiste Yasser Jeradi, cette Gaada a été riche de duos, chansons collectives, qui ont rassemblé les artistes les plus en vue de cette génération. Ineffables musiciens de couleurs et de lignes, à qui nous devons de belles compositions musicales, aux aguets du mystère intérieur en l’occurrence de Zakataka (Bendirman, Hedi Agrebi, Hamzaoui), de Bin El Ouedyane (Raoudha Abdallah), Souk we Dallel (Najet Ouniss), Hayyek (Yasser Jradi), Hbiba (Bendirman), Hayawanet (Bendirman, Fehmi Riahi, Yasser Jradi), Ya Ouarda (Abderrazak Kliou), Orgos (Abderrazak Kliou), Irdha Alina et Sidi Mansour (Hamzaoui, Hedi Agrebi, Bendirman,Fahmi Riahi), le concert fut riche en Mezoued, chansons à texte, rap, chansons traditionnelles. Dans ce spectacle BENDIRMAN a voulu réconcilier les spectateurs avec la chanson populaire tunisienne dans toutes ses expressions. Fiche technique COMPOSITION ET DIRECTION ARTISTIQUE : BAYREM KILANI ARRANGEMENT : SAMI BEN SAID LUMIERE : SABRI ATROUS